Etre Artisan Photographe

Etre artisan photographe

Je suis heureux de vivre de ma passion, c’est pour moi un aboutissement, il m’amène beaucoup de bonheur, a rencontrer de nombreuses personnes, à voyager mais aussi de nombreuses remises en questions pour continuer à en vivre.

J’ai décidé d’écrire cet article pour expliquer le travail et les valeurs d’un artisan photographe.

Le métier de photographe est comme un iceberg, avec la partie visible celles des clients et celle cachée…

ICEBERG SUCCES STORY PHOTOGRAPHE PROFESSIONNEL

Qu’est-ce que le métier de Photographe ?

Contrairement aux idées reçues, le métier de photographe ce n’est pas de l’improvisation, ce n’est pas que se procurer un appareil photo et appuyer sur un bouton.

Pour le photographe, l’appareil photo est son outil d’expression, au même titre que le ciseau à bois pour le menuisier, les couteaux (ou les casseroles) pour le cuisinier, un moteur pour un mécanicien, des tuyaux pour un plombier ….

Dans mon métier j’aime m’inspirer de mes clients, qui sont la base de la quintessence de mes images.

Alors un artisan photographe c’est quoi ?

C’est un professionnel, comme tout artisan (plombier, électricien mécanicien …) qui a décidé de s’accomplir dans sa passion et d’en vivre et de faire bénéficier à ses clients de son savoir-faire et de son expérience longuement et durement acquise.

En qualité de portraitiste, mon inspiration c’est vous, c’est votre histoire. Pour réaliser votre plus beau portrait, j’aime prendre le temps de discuter avec vous. Cela commence toujours par un partage autour d’un café, d’une boisson. Un portrait, une photo de famille, c’est une oeuvre de vous personnelle, et intime, qui demande de l’ouverture d’esprit et de l’empathie pour la personne photographiée. C’est découvrir dans sa gestuelle sa personnalité, dans son regard la beauté de son âme, et dans l’expression de son sourire son regard sur l’humanité et sur elle même.

Le portrait ou la photo de famille ont le devoir de valoriser les personnes.

Je suis fier lorsque mes clients affichent dignement leurs photos dans le salon. C’est l’accomplissement de mon travail, lorsque celui valorise l’histoire des familles et de leur patrimoine.

Le métier de photographe a changé avec le 21e siècle, mon devoir être un prestataire au service de mes clients.

Une profession qui demande beaucoup d’adaptation, du coup « il faut rester à la page ! », en se formant régulièrement.

Il est donc nécessaire pour moi de me former régulièrement pour rester au niveau de qualité et d’exigences que requièrent mes clients.

C’est aussi rechercher les produits les plus qualitatifs que vous puissiez transmettre de génération en génération.

Être artisan, c’est vêtir de nombreuses casquettes,  préparer les impressions des clients, faire de la post prod (développement numérique),  comptabilité, gestion des rendez-vous, réponses des emails, répondre au téléphone,  réaliser des albums, faire le community manager, entretenir son réseau professionnel, entretien du matériel, réalisation de publicité, gestion d’événements professionnels, déplacements pour rencontrer de futurs clients, déplacements sur les lieux de missions des clients… pour au final ne réaliser que 12 % de mon temps à la prise de vues. Et de nombreuses heures à ne pas dormir.

Ce graphique basé sur des statistiques internationales résume assez bien ce qu’est le métier de photographe.

 TEMPS DE TRAVAIL PHOTOGRAPHE TIME IS MONEY.

De ce constat, je suis quelqu’un qui aime se former. Cette année j’ai fait des formations avec les meilleurs portraitistes. Car ce n’est pas quelque chose qui s’improvise. Le portrait d’une personne, s’étudie, ne peut pas se faire en 5 secondes. En plus d’u profil de la personne à étudier, de son physique et de sa personnalité, il y a un éclairage à adapter et savoir mettre à l’aise la personne. C’est le savoir-faire, qui s’apprend, mais qui est aussi empirique. Il faut pratiquer pour s’améliorer.

Et oui, c’est un métier, on ne peut pas proposer  des séances photos du jour au lendemain., sans se soucier du respect et de la satisfaction du client, des familles, des enfants, de la valeur de son métier, de la qualité du travail, de la qualité des produits livrés aux clients. Un artisan photographe c’est un professionnel qui a une attitude de prestataire de services. Un artisan photographe ne peut s’abaisser à faire du gratuit ou du low cost. Le métier de photographe ce n’est pas le photographe du film « Le Sens de la fête » bien que ce film est drôle et à voir, ce n’est pas non plus François Damiens dans Dikkenek  (Tu es tendu Natacha !?).

Le prix d’une séance photo que comprend-il alors :

– l’investissement matériel

– les assurances, les charges du studio

– le RSI, les taxes diverses et variées

– Les produits finis : livres/albums, clé USB, emballages …

– Et mon salaire, en dessous du SMIC

– le temps de travail que je réalise pour vous en y mettant toute ma passion et mon amour.

– la valeur de mon travail et mon savoir-faire

Alors pour vous quelle est la valeur que vous donnez à vos photos de famille ? Certainement inestimable ?

Alors méritez-vous que l’on confie votre image, celle de votre enfant, et de votre famille, à une personne qui s’improvise photographe et utilisera votre image de façon inappropriée ?

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

no comments
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *